Exercice : MÉDITATION AU LEVER DU SOLEIL

Du 22 mars au 22 septembre, nous avons la possibilité de faire un travail spécifique au lever du soleil. L’énergie solaire nous lie à notre Moi supérieur, qui est notre conscience spirituelle. Le lever du soleil anime des forces inestimables en nous. Nous sommes tous liés par un lien qui vit dans le soleil. Ce lien est très puissant. C’est notre Moi supérieur. Grâce aux rayons du soleil nous pouvons entrer en contact avec lui. Notre souffle de vie est dans le soleil. C’est le chef d’orchestre, il envoie la pulsion de vie qui nous permet une mutation, une guérison autant de l’âme, du corps, que de l’esprit. Les peuples Égyptien, Maya et Aztèque le savaient. Une communion avec cette énergie est une fusion bénéfique.
Tout au long du séjour initiatique que je vous propose du 13 au 20 Juillet 2013, nous aurons l’occasion de faire cet exercice. Cette méditation se déroule dans la plus grande simplicité :

On se lève à l’aube en silence, en faisant le moins de bruit possible pour conserver notre état de paix et d’harmonie de notre nuit. Plus on arrive tôt à l’aube, plus on reçoit de bénéfice de cette expérience. On marche sans faire de bruit pour se rendre jusqu’au point de vue. On s’installe sans faire de bruit en s’efforçant ne pas déranger ceux qui sont en méditation. On apporte un coussin, une couverture et des lunettes de soleil.
On médite, on s’harmonise avec notre intérieur pour capter les forces extérieures. On écoute avec attention les bruits de la vie en éveil. Au moment où le soleil est sur le point de paraître, un silence s’installe, les oiseaux cessent de chanter. Tout en restant en méditation, nous ouvrons les yeux. En plissant les yeux, nous pourrons voir le premier rayon.
On boit à la source de notre Moi supérieur. Il y a un rayon unique pour chacun de nous.
Notre propre rayon stimule notre troisième oeil et développe notre discernement, notre voyance et nous lie à notre Moi supérieur. Nous poursuivons notre méditation jusqu’à ce que le soleil devienne plus pâle et plus haut dans le ciel.

Nous pouvons alors commencer les exercices de respiration : 
Cet exercice nous permet de nous nourrir de prana, ce qui guérit notre système nerveux tout en augmentant notre vitalité. Lorsque nous sommes voyants, nous pouvons percevoir qu’il y a des particules d’or dans l’air. C’est la particularité du prana.
Plus nous sommes nombreux pour faire ces exercices, réunis au même endroit, plus ce travail est puissant. Tout ce que l’on fait en groupe, crée naturellement un plus grand impact.

Exercice de respiration
On met notre doigt majeur droit sur la narine gauche et on respire par la narine droite en comptant jusqu’à huit temps, on retient trente-deux temps. Lorsqu’on expire, on place notre pouce droit sur la narine droite pour expirer 16 temps.
Ensuite, on enchaîne en inspirant avec la narine gauche 8 temps, on retient 32 temps, on expire 16 temps.
Nous répétons cet exercice de respiration complet (narine droite et narine gauche) 7 fois (= 7 cycles).

On peut utiliser cette respiration pour faire un exercice avec les 7 couleurs du prisme qui correspondent aux 7 chakras :
– Au premier cycle de respiration, on imagine inspirer la couleur rouge qui correspond à l’amour, au chakra de la base.
– La deuxième respiration complète, on pense à la couleur orange, le hara, l’énergie vitale, qui correspond à la bonté.
– La troisième respiration complète, on pense à la couleur jaune, qui active le plexus solaire et qui correspond à la volonté.
– La quatrième respiration complète, on pense à la couleur verte, qui est liée au chakra du cœur, qui correspond à la vertu de la vérité.
– La cinquième respiration, le chakra de la gorge, la médiumnité, on pense à la couleur bleue, qui est liée à la justice, avoir une parole juste.
– La sixième respiration, on pense à la couleur indigo, qui est liée au chakra frontal, le troisième œil, qui développe notre discernement.
– La septième respiration, on pense à la couleur violette, qui est liée au chakra de la couronne, qui nous permet d’être inspiré du monde invisible et de nos guides.
Après ces respirations, si vous êtes en compagnie, on attend que tous aient terminé.
On salue le soleil en levant la main droite, on le remercie pour cette nouvelle journée qui commence.

Apprenez à recevoir la lumière du soleil comme vous recevez l’air, l’eau et la nourriture.
Tournez votre attention vers ses rayons et dites-leur : « Ô rayons lumineux, chassez de nous ces nuages que seule votre lumière est capable de dissiper. » La lumière pénètrera alors en vous par de tout petits canaux et elle communiquera à tout votre être des vibrations subtiles et harmonieuses. Bien sûr, il est dans la nature de la lumière de faire ce travail sur nous, même en dehors de notre conscience. Mais si nous sommes attentifs et pleins de bonne volonté pour participer à ce travail, les résultats seront encore meilleurs. En regardant le lever du soleil, ayez donc cette conviction que quelque chose de bon et de bien croît et grandit en vous : vous sentirez dans tout votre être vibrer des forces nouvelles.

Renée SÉVIGNY.